La journée de l’arbre a été instaurée au Togo le 1er juin 1977. Elle nous interpelle, malgré nos nombreuses préoccupations à faire un retour vers la nature, notre milieu de vie, pour y consacrer le soin nécessaire. Depuis plus de quarante ans, les togolais plantent des arbres pour symboliser le reboisement, la lutte pour la protection de l’environnement et le développement durable. Cette journée dédiée à la protection des arbres et de l’environnement est aussi placée sous le signe de la lutte contre l’érosion côtière.

Il est très bien de respecter cette journée en plantant un arbre ; mais il serait meilleur que ce respect de cette dernière vienne d’une prise de conscience réelle. Planter un arbre au Togo ne doit pas s’arrêter au 1er juin, mais cette date nous rappelle que nous avons le devoir de planter et de protéger les forêts. Nous devons commencer déjà par adopter des stratégies qui nous aideront à toujours rester dans cette dynamique comme dans ce pays où actuellement, pour terminer son cycle scolaire et avoir son diplôme, il faut avoir planté dix arbres. Nous pouvons noter aussi l’exemple de ces jeunes allemands qui se sont fixés comme objectif de planter un million d’arbres de partout dans le monde et qui ont été accompagnés par leur gouvernement et d’autres sponsors pour implémenter leur projet ; ils se sont réunis en une organisation appelée « Plant for the planet » qui est très grande aujourd’hui.

Il est de la responsabilité de nos dirigeants d’accompagner plus ces genres de projets comme ils l’ont commencé déjà.

Il est aussi de notre devoir de penser aux générations futures en prenant soin de notre environnement et surtout en plantant des arbres pour lutter contre la désertification ; et, ceci doit être un travail de chaque jour, comme le dit un proverbe africain « Celui qui a planté un arbre avant de mourir, n’a pas vécu inutilement… »

LAISSER UN COMMENTAIRE