La Team a participé au TOGO PEACE TOUR organisé par le Centre de Documentation et de Formation en Droits de l’Homme (CDFDH). Le rôle et la mission des forces de l’ordre et de sécurité étaient au cœur des débats et discussions lors de cette dernière étape tenue ce 30 septembre 2020 à la maison des jeunes d’Amandahomé à Lomé.

« Les forces de l’ordre et de sécurité protège-t-il vraiment les citoyens ? », c’est le thème qui a fait tomber les rideaux de ce programme lancé depuis juin 2020. L’étape de Lomé a connu une participation effective du secrétaire général de la préfecture du Golfe, du maire de la commune du Golfe 5, du directeur de la maison des jeunes, de différents acteurs de la société civile, des personnes ressources du ministère de la sécurité et des organisations des jeunes.

Véritable cadre d’échange, cette rencontre a permis à l’assistance d’appréhender la culture des débats citoyens comme un outil de prévention et de lutte contre les crises sociopolitiques et culturels. Au travers un panel constitué de deux blocs, pour et contre la thématique, le public a su apprécier la place du dialogue dans la promotion de la cohésion sociale et même dans un contexte sociopolitique.

Se prononçant sur le thème en tant qu’expert, Mohamed Madi DJABAKATE appelle forces de l’ordre et citoyens à la reconnaissance du devoir de tout un chacun. Selon lui, « Les forces de l’ordre sont là pour protéger les citoyens mais aussi il est très important d’amener les citoyens à connaître leur droits et devoirs pour vivre en harmonie avec les forces de l’autre ». Il ne manque pas d’inviter le ministre de la sécurité et les forces de l’ordre et de sécurité à faire preuve de volonté dans leur fonction.

Participante à cette rencontre, l’activiste sociale Maman Taméa, laisse entendre que « Les forces de l’ordre ont comme prérogative, la protection de la population togolaise lors des manifestations mais force est de constater que ces forces de sécurité violentent cette population par des gaz lacrymogènes ». Elle fait également appel à la conscience humaine des forces de sécurité.

Le secrétaire général de la préfecture du Golfe et le directeur de la maison des jeunes ont salué le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) pour l’initiative et le travail accompli pour la préservation de la paix et la cohésion sociale au Togo. Ils ont également profité de l’occasion pour appeler la population à cultiver l’esprit de paix, de non-violence, de tolérance, de pardon, et du respect mutuel pour la cohésion sociale dans le Togo.

Pour rappel, le Togo Peace Tour a tenu des débats citoyens dans chaque région, avec les acteurs divers, sur les thématiques en lien avec les droits de l’homme, la cohésion sociale, la préservation de la paix et d’autres thématiques connexes avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

La Future Team Togo participera activement à la promotion de la paix et la cohésion sociale au Togo, en Afrique et dans le monde.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.